Le ragondin est un animal originaire d’Amérique du Sud. Il a été introduit en France au XIXème siècle pour sa fourrure. Ils étaient élevés en masse jusqu’au jour où sa fourrure ne fut plus à la mode. Depuis ces rongeurs ont été relâchés dans la nature dans laquelle ils se sont adaptés au climat et se sont multipliés jusqu’à devenir des animaux nuisibles.

Pesant en moyenne 7 kg, le ragondin mesure en moyenne entre 40 et 60 cm, il fait partie de la famille des rongeurs. Sa queue est de forme cylindrique qui varie de 25 à 40 cm. L’animal possède quatre grandes incisives de couleur orange.
Il peut nager longtemps grâce à sa fourrure épaisse et imperméable. De plus, ses pattes arrière sont palmées, on appuie que les pattes antérieures ne sont pas palmées et ses yeux et ses narines sont placés en hauteur pour voir et respirer dans l’eau. Sur chaque patte, les cinq doigts sont dotés de longues griffes.

Identifiable grâce à son pelage gris-brun au-dessus et orangé en dessous, ce mammifère a une durée de vie moyenne de cinq ans. Il affectionne les milieux d’eau douce, dont les étangs, les marais, les rivières, etc. Où il creuse des terriers jusqu’à 7 m de profondeur. Ce refuge est doté de plusieurs accès, les unes sont subaquatiques et les autres, qui mènent vers la terre ferme.

Le mode de vie des ragondins

Diurne et crépusculaire, le ragondin est surtout à son aise dans l’eau que sur terre. Consommant environ 40% de son poids par jour, ce mammifère se nourrit principalement de végétaux aquatiques, comme les roseaux, les joncs et autres plantes sauvages. Mais, il aime aussi les céréales comme le maïs, le blé, etc.), ainsi que les racines et les écorces, en temps froid. Toutefois, il ne supporte pas l’excès de froid.

Les ragondins se reproduisent à partir de l’âge de 6 mois. La femelle donne naissance à 2 ou 3 portées par an. Chaque portée comporte 5 à 7 bébés ragondins. Les petits sont nourris par leurs mères pendant environ 2 mois, à l’aide de mamelles dorsolatérales (placées sur le côté): cette particularité leur permet d’allaiter tout en nageant. Les ragondins sont réputés être bruyants. Ils émettent des sifflements, des babillements et des gémissements, chaque cri a sa signification précise. Il fait des petits bonds lorsqu’il court. Pratiquement myope, il voit très mal mais il dispose d’un excellent sens de l’ouïe et de l’odorat.

Pourquoi le ragondin est-il considéré comme un animal nuisible ?

Cet animal est considéré comme “nuisible” à cause des dégâts qu’il provoque. On peut citer par exemple la dégradation des berges et des cultures, surconsommation de plantes terrestre ainsi que certaines espèces végétales aquatiques, destruction de nids d’oiseaux, transmission de maladies (leptospirose et douve)….

Par son mode de vie, il perturbe l’écosystème aquatique. Il est la raison de la disparition de certains oiseaux et mammifères en prennent leurs espaces de vie. Le ragondin détruit aussi les milieux de vie des autres espèces, qu’il consomme pour satisfaire son appétit féroce.
Mais lorsqu’il n’est pas en surnombre, le ragondin contribue à l’entretien de la flore des marai

Laisser un commentaire