Il n’y a rien de plus énervant qu’un groupe d’insectes qui bruitent autour de soi. Il existe de différents types d’insectes volants. Certains constituent un danger direct pour la santé comme les guêpes, les abeilles ou certains moustiques exotiques, tandis que d’autres sont notamment une source de nuisances. Il est donc important de pouvoir distinguer les insectes des uns des autres, afin d’éviter la nidification potentielles et de connaître la réaction adaptée en cas de situation dangereuse.

Qui sont ces insectes nuisibles ?

L’altise : c’est un petit coléoptère au corps noir et bleu métallique qui mesure environ 5 mm. Vous pouvez le reconnaître facilement puisqu’il saute lorsqu’il est dérangé. Vous observerez aussi sur les feuilles de choux, de navets, de radis, de tomates et de pommes de terre, de minuscules petits trous dans le limbe du feuillage.

Le puceron : un petit ravageur noir, vert ou jaune affecte la croissance du plant. Habituellement, vous remarquerez que vos plantes sous couvert de fourmis avant de voir les pucerons comme les fourmis adorent le miellat produit par les pucerons. Vous pourrez l’observer sur les jeunes pousses tendres. Le puceron raffole généralement de la laitue et les poivrons.

Les limaces et escargots : un petit mollusque visqueux qui s’avère être énormément vorace. Il se cache habituellement dans la laitue et des choux. Il perce des trous et coupe les feuilles. Il se retrouve dans les sols lourds et mal drainés. Donc, en améliorant la structure de votre sol, il cherchera une autre demeure.

Les acariens : ils sont souvent associés aux araignées. La plupart des acariens sont minuscules et difficiles à percevoir à l’œil nu. Les tétranyques sont les plus communs parmi les acariens nuisibles dans les jardins; ils produisent une toile qui les protège de leurs prédateurs naturels et leur évite d’être chassés. Ils se prolifèrent rapidement par temps chaud et sec, et peuvent vite devenir nombreux et devient de plus en plus nuisibles. Ils insèrent leur clapet dans les tissus de diverses plantes et produisent des tachetures bronze sur le feuillage.

Les perceurs : ce sont des larves de coléoptères et de papillons de nuit qui creusent dans les bourgeons, les pousses, l’écorce ou le bois des arbres et des arbustes. Les dégâts sont souvent irrémédiables lorsqu’on remarque la présence des perceurs. La prévention est donc essentielle. Les signes sont le dépérissement de la plante, la mort de certaines branches ou parties de l’écorce, le fendillement de l’écorce, la production de rejets à la base du tronc et l’écoulement de sève. L’agrile du frêne et le longicorne asiatique sont des perceurs envahisseurs les plus connus.

Pourquoi ces insectes sont-ils si nuisibles ?

Les nombreuses espèces d’insectes, d’araignées, d’escargots, de limaces sont communes dans les jardins. Quelques-unes s’attaquent aux plantes, mais la plupart ne le font pas. Certaines comme les pollinisateurs ou les prédateurs des insectes ravageurs peuvent même être utiles. La simple présence d’insectes dans votre jardin n’est pas une raison pour prendre des mesures de lutte.

Il faut d’abord s’assurer qu’il est réellement nuisible à vos plantations avant d’éliminer, sans oublier que l’aspect esthétique de nombreuses plantes paysagères peut être affecté sans que cela ait d’effets à long terme. Sachez que toute intervention visant un insecte nuisible peut aussi ravager les prédateurs naturels ou les pollinisateurs.

Vous souhaitez vous débarrasser d’insectes nuisibles ? Trouver dès à présent une entreprise spécialisée dans la désinfection : https://www.nuisibles-pro.com/entreprise-desinfection/

Laisser un commentaire